Tourisme dentaire


Tourisme / mardi, février 12th, 2019

 

Un petit tour de détartrage en passant par la fraiseuse, ça vous tente ? 

Non?… Je vous comprends. Mais restez, aujourd’hui je vais vous parler du tourisme dentaire.

Là vous vous dites : “Nan mais qu’est-ce qu’elle a pris aujourd’hui ?”. Et bien rien. Juste un rendez-vous chez le dentiste. “Ah ok donc c’est pour ça le Tourisme dentaire ?…”. Humm oui.

Ça a l’air chiant, mais pas tant que ça. Restez, je vais vous expliquer. Et qui sait ? Peut-être que cet article vous sera un jour utile 😉 

 

Alors le tourisme dentaire c’est quoi ?  

Le tourisme dentaire, associé au tourisme de santé, est le fait de se rendre dans un pays étranger pour se faire soigner. Soit parce que notre pays ne propose pas les soins nécessaires, soit pour une question financière. 

Parce qu’en France on a la Sécu, la mutuelle donc c’est bien. Mais il n’empêche que les soins spécialisés coûtent une blinde, un bras , un rein, ce que vous voulez. 

 

Les soins médicaux en France en quelques chiffres : 

(à compter du 15 septembre 2018) 

  France métropolitaine  Guadeloupe, Martinique, Guyane, la Réunion et Mayotte 
Consultation d’un médecin généraliste  

23,00€ à 25,00€ 

27,60€ à 29,60€ 

Consultation pour les cardiologues 

47,73€ 

54,73 

Consultation de dépistage du mélanome réalisée au cabinet par le médecin spécialiste en dermatologie 

46,00€ 

55,20 

Consultation du pédiatre ou du médecin généraliste pour les examens obligatoires dans les 8 jours qui suivent la naissance, au cours du 9e ou du 10e mois, et au cours du 24e ou du 25e mois (uniquement à tarif opposable) 

46,00€ 

 

55,20 

La première consultation de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles pour les jeunes filles de 15 à 18 ans. 

46,00€ 

 

55,20 

 

Donc déjà là se soigner ou s’assurer d’être en bonne santé a un coût, je ne vous apprends pas grand-chose. Et le pire est pour les DOM-TOM, qui comme d’habitude, se font surtaxés. 

Mais je vais revenir un peu dans le sujet, et aborder les frais dentaires. 

Parce que ça coûte un pognon de dingue pour les sans-dent, pour moi c’est l’un des pires soins… 

J’ai quelques « rafistolages » à faire, et je me suis donc renseignée auprès de mon dentiste en France, qui très correct, ne se gave pas sur les honoraires. Il m’a fourni deux devis pour une couronne. Si mes souvenirs sont bons, l’une tout métal était facturée à 600€, et l’autre céramique sur métal à 800€. Donc voili voilou, … Sur conseil de mon dentiste j’ai patienté jusqu’à mon arrivée en Pologne, car pour lui les frais seront moins élevés. 

Et il avait raison !  

 Vous devez sûrement je pense, connaître à peu près les tarifs de votre dentiste (vous pouvez sinon trouvez des infos sur : https://www.mutuel.org/tarif-soins-dentaires.htm). 

Maintenant en comparaison je vous mets les tarifs du cabinet où je me suis rendu : 

Traitement dentaires :  
Examen dentaire 

12€ 

Consultation d’implant 

24€ 

Consultation spécialisée (prothétique, parodontale) 

24€ 

Mise en place d’un plan de traitement avec analyse tomographique 

35€ 

Instruction d’hygiène buccale 

gratuit 

Restauration composite 

48€ à 59€ 

Restauration composite dans les dents antérieures 

59€ à 70€ 

Insert en fibre de verre 

42€ 

Pansement de guérison 

17€ 

anesthésie 

7€ 

 

Prothèses :  
Image de la couronne  12€ 
Cimentation de la couronne (réalisée dans un autre bureau)  24€ 
Couronne acrylate temporaire / temporaire réalisée en laboratoire  38€ à 54€ 
Couronne en porcelaine sur métal  200€ 
Bordure en céramique  48€ 
Couronne en porcelaine sur métal sans nickel  177€ 
La couronne en céramique pleine  307€ 

 

Donc en gros, ça me revient à 3 ou 4 couronnes pour le prix d’une. Franchement, je trouve ça plus intéressant que les soldes ! 😉 

 

Carnet de voyage et check-in : 

La destination numéro 1 du tourisme dentaire est la Hongrie, suivi ensuite de l’Espagne et du Portugal.

En 2013, on comptait plus de 21.000 Français ayant reçu des soins dentaires à l’étranger. Principalement dans les trois pays que je viens de vous citer.

La qualité des soins :

C’est une interrogation légitime.

Ok pour le chauvinisme, mais je pense qu’il faut aussi ne pas trop sous-estimer les autres pays. Il convient donc de bien se renseigner avant de prendre le premier médecin venu. Comme en France, comparez les avis sur Google, consultez le site internet du médecin, et renseignez-vous sur ses diplômes.

Les remboursements :

Concernant les remboursements, les soins doivent faire partie des prestations auxquelles nous avons le droit dans notre pays. Donc si vous vous faites poser une couronne ailleurs en Europe, vous serez remboursé par la Sécu française. En revanche, pour les implants, il n’y a aucune prise en charge, à part celle de votre mutuelle si vous en avez une. 

En revanche attention ! Je reviens uniquement sur le sujet des dentistes. Oui parce que c’est le thème de l’article, et puis de toute façon, je n’ai pas encore eu d’expérience avec d’autres services médicaux pour le moment. 🤞🏼

En Pologne, et comme dans un grand nombre de pays je pense, il existe des cabinets publics, et des cabinets privés. Chose que j’avais totalement zappée, jusqu’à ce qu’à mon rendez-vous je découvre que je passe par un privé…

Pour les cabinets publics, il vous faudra simplement présenter votre carte européenne d’assurance maladie, et c’est tout ! Vous n’aurez pas à avancer les frais médicaux. Génial non ?!

Pour les cabinets privés, là c’est moins cool. Les frais seront à régler sur place. La carte européenne d’assurance maladie ne sera pas acceptée. Pensez à conserver l’ensemble des factures acquittées et des justificatifs de paiement et adressez-les, accompagnés du formulaire S3125 « Soins reçus à l’étranger » à votre caisse d’assurance maladie afin d’obtenir un remboursement.

Cependant, on peut relativiser en se disant que les frais avancés coûtent au moins deux à trois fois moins cher qu’en France. 😉

Faites vos valises :

Si je vous ai convaincu de partir faire des soins à l’étranger, ou si vous avez déjà planifié vos vacances et que vous souhaitez passer par la case médecin, voici un récapitulatif des choses à ne pas oublier :

  • Obtenir la carte européenne d’assurance maladie : C’est simple et rapide. Il vous suffit de vous rendre sur le site https://www.ameli.fr/, de vous connecter sur la caisse d’assurance maladie de votre région, et de faire la demande dans la rubrique « Mes démarches ». Personnellement j’ai obtenu ma carte dans la semaine de ma demande.
  • Faire un comparatif des différents médecins, consulter ou demander des avis. Pour ma part j’ai demandé conseil sur Facebook dans un groupe de ma ville.
  • Comparer les tarifs de chaque médecin.
  • Vérifier s’il s’agit d’un cabinet public ou privé.
  • Demander et conserver les factures de soins, et les fournir avec le formulaire S3125 « Soins reçus à l’étranger » de l’assurance maladie, si vous êtes passé par un privé.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Bon voyage ! ✈️ 🗺

 

 

 

 

 

Une réponse à « Tourisme dentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *